Pour des raisons techniques, il se peut que la présentation ne s'affiche pas exactement comme dans le fichier original au sein de cet aperçu.
La rétroaction en formation à distance asynchrone joue un rôle crucial, car elle représente une des rares occasions d’interaction entre le tuteur et l’apprenant. Outre fournir une note, le défi consiste à accompagner l’apprenant dans la régulation de ses apprentissages. Ainsi, une étude de type exploratoire est actuellement menée par le Cégep à distance pour analyser les rétroactions émises par les tuteurs dans 100 devoirs d’apprenants inscrits aux cours « Calcul intégral ». Cette étude vise à déterminer dans quelle proportion les rétroactions données aux apprenants contiennent les caractéristiques d’une rétroaction efficace telles qu’émises dans la littérature scientifique et s’il existe un lien avec la réussite scolaire. Toutes les marques laissées par le tuteur à la suite de sa correction des devoirs ont été encodées ainsi que la nature et le niveau de régulation concerné (tâche, processus, autorégulation). Ces données ont été combinées à celles relatives à la réussite aux cours pour réaliser des analyses de régression linéaire multiple. Cette communication a donc pour but de présenter les caractéristiques d’une rétroaction efficace en formation à distance asynchrone en s’appuyant sur des données empiriques et de susciter la réflexion sur la générabilité des résultats à tout type de formation
Auteur(s) : FACCHIN, Stéphanie
Type : orale
Bloc : (V5-S) FOAD